[Pollutec 2018] Détection et dénombrement en 48h des légionelles dans l’eau - C4Hydro

Détection et dénombrement C4Hydro

En amont du 28ème salon international des équipements, des technologies et des services de l’environnement, Pollutec 2018, qui se tiendra du 27 au 30 novembre prochains au salon Eurexpo de Lyon, retrouvez chaque jour, en avant-première, une innovation qui sera présentée à cette occasion. Tous les mercredis jusqu’au début du salon, une newsletter combinera les cinq innovations de la semaine.

En Europe, le nombre de cas notifiés de légionellose, maladie infectieuse à déclaration obligatoire et potentiellement mortelle, s’élevait à 9 238 en 2017, dont les 2/3 dans seulement quatre pays : Italie, France, Espagne et Allemagne. La jeune entreprise C4Hydro est spécialisée dans le développement de technologies de pointe dans la détection et le dénombrement de microorganismes pathogènes présents dans tous les types d’échantillons d’eau : eau chaude sanitaire/eau potable, eau de tours de refroidissement, eau de tours aéroréfrigérantes. Sur la base d’une innovation du CNRS protégée par six familles de brevets, C4Hydro développe et commercialise des solutions permettant d’évaluer la concentration de Legionella pneumophila afin non seulement de réagir sans délai en cas de contamination mais aussi de diminuer les coûts d’exploitation dédiés à la prévention de la prolifération de cette bactérie mortelle.

Ces solutions sont basées, comme la méthode de référence (NF T90-431 ou ISO 11731), sur la culture de ces bactéries pathogènes. Elles sont les seules capables d’évaluer le risque effectif en un temps record : 48 heures au lieu de plus de 10 jours. Ces solutions clé-en-main peuvent être utilisées sur le terrain comme en laboratoire, ce qui permet de fournir des résultats rapides et fiables aux clients souhaitant contrôler régulièrement le risque Légionelle lié à leurs installations. Les deux premières solutions s’adaptent à tous types de réseaux d’eau : -Legio EZ-Test permet de savoir si un échantillon contient plus ou moins de L. pneumophila en fonction d’un seuil défini et dépendant du volume d’eau filtré. Par exemple : 1000 UFC/litre pour un volume d’eau filtré de 100 ml ou encore 100 UFC d’eau par litre pour un volume d’eau filtré de 1000 ml. -Legio EZ-Count permet d’avoir une indication semi-quantitative de la concentration en L. pneumophila dans l’eau.

Première présentation à Pollutec, Mise sur le marché : 01/10/2017

Stand : 5-C156

Source : environnement-magazine du 20/09/2018

  • Adhérents à la Une
  • Le 24/09/2018

Inscrivez vous à la Newsletter