Première mondiale à Kénitra, au Maroc

 

Ce projet est issu de la rencontre au printemps 2012 entre BELECTRIC France et FIRMUS France, toutes deux basées en Région Languedoc Roussillon et respectivement spécialisées dans la production et le stockage d'énergie photovoltaïque et le traitement d'eau par techniques membranaires. Elles ont décidé d'associer leurs compétences pour mettre en place le couplage d'un procédé de traitement d'eau par technique membranaire fonctionnant avec de l'électricité photovoltaïque. Connaissant la mission de la Chaire UNESCO SIMEV dont elles sont proches du siège (Montpellier), FIRMUS France et BELECTRIC ont décidé de présenter ce projet à son Responsable, le Professeur Louis COT, pour mettre en oeuvre ce procédé de couplage et son suivi au travers de cette Chaire.

La production d'électricité photovoltaïque n'étant pas la seule alternative pour l'alimentation du procédé en site isolé il a été décidé d'adjoindre une production d'électricité éolienne. Pour cela il a été fait appel à la société COMODOS basée à Monaco qui développe des éoliennes à axe vertical. Il s’agit donc d’un véritable « Mix » énergétique.
La Chaire UNESCO – SIMEV a choisi d’implanter ce procédé de démonstration au Maroc en relation avec l’Université de Kénitra qui fait partie de son réseau.

Depuis le printemps 2012 plusieurs réunions se sont déroulées en France et au Maroc (2 déplacements sur site) pour définir les éléments techniques du procédé et son dimensionnement. C’est au Lycée Al Annouar de Sidi Taïbi (entre Kénitra et Rabat) que ce procédé sera installé pour permettre l’alimentation en eau potable de l’établissement et aussi une partie de ses besoins en électricité.
Les entreprises qui sont à l’origine de cette initiative ont investi en fonds propres pour le développer (budget total de l’opération 97 000 €).

Le projet a obtenu le soutien financier de la Fondation Crédit Agricole Solidarité et Développement en partenariat avec la CR du Languedoc, de la Société SMA (Onduleurs) et de la Région Languedoc-Roussillon via transfert LR. Les sociétés BAURES (climatisation du container) et ADIWATT (structure des panneaux photovoltaïques) ont fourni du matériel gracieusement. Les sociétés TERRAFIX (pieux vissés et machinerie pour vissage des pieux) et LAUDE (habillage du container) ont fourni du matériel à prix coutant.

 

En savoir plus :

Téléchargez la présentation du projet KENITRA

  • Adhérents à la Une
  • Le 10/09/2014

Diaporama

Inscrivez vous à la Newsletter