Colloque Effervescence sur les résidus de médicaments dans l'environnement : téléchargez les synthèses

logo Effervescnce 2014

 

Environnement et résidus de médicaments. Enjeux présents et futurs : quelles réponses ?

Le colloque organisé à Montpellier en partenariat avec Sanofi et Veolia était construit pour favoriser les échanges et collaborations entre différents acteurs à travers des conférences de scientifiques, de gestionnaires, d’industriels, de professionnels de santé et d’associations citoyennes, avec un objectif commun, la durabilité de nos ressources. Il a été à ce titre un incubateur d’idées pour l’ensemble de la filière : de la production jusqu’au bon usage sans oublier la gestion des rejets. Les échanges étaient facilités par  l’organisation d’ateliers de réflexion autour du bon usage du médicament et des voies de recherches futures. Le partenariat industriel a favorisé le positionnement de chaque partie prenante dans son appropriation de la problématique en termes d’engagement vers des solutions durables. La richesse des débats et la dynamique des échanges ont permis, à l’ensemble des participants, d’identifier des actions à poursuivre, renforcer, ou mettre en œuvre.

actes_PG

Cliquer ici pour télécharger l'intégralité des actes du colloque

 

 

 

 

 

 

 

synthese_PG

Cliquer ici pour télécharger l'intégralité des synthèses du colloque

 

 

 

 

 

colloque effervescence introduction

 

Conférence plénière: Les résidus de médicaments sont-ils un enjeu pour la protection du milieu aquatique?

Christophe Minier (ONEMA)

minier

La présence des molécules biologiquement actives dans les milieux aquatiques     tels  que les médicaments suscitent des interrogations sur leurs effets à court et long terme. C’est pourquoi l’ONEMA s’intéresse à cette problématique en engageant des actions permettant d’augmenter le niveau de connaissance à ce sujet.

 

 

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici


Session 1. Approche multidisciplinaire pour aborder les questionnements scientifiques 

Modératrice: Jeanne Garric (IRSTEA, Lyon)

Les résidus de médicaments dans l'environnement côtier. Principaux résultats du projet PEPSEA (ANR CES)

Elena Gomez (UMR Hydrosciences, Montpellier)

La présence de contaminants dans les milieux marins est le résultat de l’activité humaine via, par exemple, les émissaires en mer de stations d’épuration. A proximité de ces émissaires en Méditerrannée, des résidus de médicaments, sous la forme de molécule mère et de métabolites ont été trouvés à très faible concentration dans l'eau, le sédiment et les organismes marins. Les résultats obtenus dans le cadre d'un projet de l'Agence Nationale de Recherche (PEPSEA) sont présentés.

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici

Impacts écotoxicologiques des résidus de médicaments. Principaux résultats du projet PHARMECOTOX (ANR CES)

Marie-Pierre Halm (CERMN, Université de Caen)

Depuis 2011, le projet PHARMECOTOX étudie l’impact des résidus de médicaments sur les organismes marins et d’eau douce.

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici

Apport de la métabolomique dans l'étude de l'impact des résidus de médicaments.

Arthur David (School of Life Sciences, University of Sussex, England)

De nombreuses substances organiques dont les médicaments et les produits de soins, sont retrouvées à l’état de traces dans les rivières. Elles peuvent s’accumuler chez les espèces aquatiques et engendrer des effets. Dans cette étude, l’approche est basée sur l’identification et la quantification de polluants directement dans l’organisme. En complément, une étude métabolomique,c’est à dire une technique de profilage non ciblée des contaminants et des biomarqueurs dans les tissus des organismes, est réalisée.

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici

Antibiotiques et antibiorésistance bactérienne dans les hydrosystèmes de surfaces: principaux résultats du projet Flash.

Fabienne Petit (UMR M2C- Université de Caen et de Rouen)

La France, quatrième consommateur de médicaments au niveau mondial, soulève la question de l’émergence des bactéries antibiorésistantes dans l’eau due aux prescriptions en médecine humaine et vétérinaire. Cette communication s’intéresse aux supports génétiques qui sont responsables de la dissémination des phénotypes de l’antibiorésistance en milieu hospitalier.

Lire la synthèse de la présentation ici

Enjeux et réflexions ayant contribué à l'élaboration du Plan National Résidus de Médicaments.

Yves Levi (UMR Ecologie, Systématique et évolution, Université Paris Sud)

La présence de résidus de médicaments dans l'environnement mobilise l'opinion publique et les médias. Une multitude de molécules se retrouvent, à l'état de trace, dans les milieux aquatiques et l'eau potable. Quels sont leurs effets sur l’environnement et la santé humaine ? Devant ces inquiétudes, le Ministère de l'Environnement et de la Santé a décidé d'initier un Plan National Résidus de Médicaments (PNRM).

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici


Session 2. Les réponses actuelles des politiques publiques en France et en Europe

Modérateur : Eric Vindimian (CGEDD, Autorité Environnementale)

Politique européenne, réflexion sur les risques émergents.

Laurent Bontoux (Senior Policy Analyst, European Commission, Brussels, Belgium)

Bisphénol A, viande de cheval, acrylamide, grippe aviaire… Depuis les années 70, les crises alimentaires se succèdent et mettent en évidence le lien étroit qui existe entre les facteurs économiques et l’impact sanitaire. Conformément à l’article 34, l’European Food Safety Autority (EFSA) a pour obligation d’identifier les risques émergents à l'aide des différentes approches présentées.

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici

Actions du Plan National Résidus de Médicaments soutenues par l'ONEMA depuis 2011 en vue de la préservation des milieux aquatiques.

Pierre-François Staub (ONEMA)

Le Plan National sur les Résidus de Médicaments dans les Eaux (PNRME) s'articule autour de trois grands axes. Les actions, pour chaque grande ligne du plan, ont été piloté en collaboration avec l’ONEMA.

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici

Spécificité de l'évaluation des risques sanitaires liés aux résidus de médicaments dans les eaux destinées à la consommation humaine.

Morgane Bachelot (ANSES)

L’ANSES travaille en collaboration avec la Direction Générale de la Santé et le laboratoire d’hydrologie de Nancy sur la problématique liée à la présence de résidus de médicament dans les eaux destinées à la consommation humaine.

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici

Évaluation des risques environnementaux et sanitaires liés aux résidus de médicaments vétérinaires.

Thierry Godard (ANSES)

Au sein de l’ANSES, l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANVM) a pour mission de délivrer, suspendre ou retirer les autorisations de mise sur le marché des médicaments vétérinaires en s’appuyant sur une expertise collégiale. L’agence exerce également un contrôle et une vigilance sur ces médicaments et sur les établissements (fabrication, exportation, distribution, exploitation).

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici

Évaluation des risques environnementaux liés aux résidus de médicaments à usage humain.

Paul Houeto (ANSM)

La campagne nationale d’échantillonnage réalisée par le Laboratoire d’Hydrologie de Nancy (Anses) a mis en évidence la présence de résidus médicamenteux dans les eaux brutes et les eaux destinées a la consommation humaine. Pour définir le risque environnemental, nous nous sommes basés sur la réglementation européenne qui estime l’exposition environnementale aux rejets médicamenteux et régit les études d’écotoxicité des médicaments.

Lire la synthèse de la présentation ici


Session 3. Les leviers à la disposition des acteurs pour la réduction des émissions et des modes de gestions durables

Modérateur : Robert Barouki (INSERM, UMR 1124 Toxicologie Pharmacologie et Signalisation Cellulaire)

La politique et les initiatives de Sanofi en matière de résidus médicamenteux.

Jean-Christophe Bligny (SANOFI)

Le Groupe international Sanofi, spécialisé dans les produits pharmaceutiques et biopharmaceutiques détient environ 112 sites industriels répartis dans 41 pays du monde. En tant que leader de la santé, Sanofi s’efforce d’intégrer l’évaluation du risque environnemental dans le cycle de vie du médicament.

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici

Évaluations technologiques associées à la gestion des rejets liquides.

Bruno Tisserand (VEOLIA)

La gestion des rejets liquides est un enjeu de santé publique et environnementale mais aussi technologique et économique. Afin de réduire les micropolluants émergents tels que les résidus de médicaments, de nouvelles technologies sont développées, les traitements classiques utilisés aujourd’hui en stations d’épurations n’éliminant que partiellement ces micropolluants.

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici

Gestion des médicaments dans la parenthèse urbaine du cycle de l'eau - SIPIBEL - le site pilote de Bellecombe.

Elodie Brelot (GRAIE)

Le projet SIPIBEL est le fruit d’une réflexion sur la problématique de la séparation des traitements des effluents hospitaliers et urbains. Il rassemble un hôpital mis en service en 2012, une station d’épuration comprenant trois filières de traitement et un milieu récepteur, la rivière de l’Arve. Cette rivière alimente la nappe phréatique du genevois, qui est la source en eau potable de tout le bassin genevois.

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici

Comment intégrer la problématique des résidus de médicaments dans les plans régionaux Santé Environnement ?

Muriel Andrieu-Semmel (ARS PACA, Mission Santé Environnement)

Les Plans Régionaux Santé Environnement (PRSE) permettent de traiter des problématiques Santé Environnement au niveau local par la déclinaison de différents types d’action. Concernant la problématique des rejets médicamenteux dans l’eau, la région PACA a décidé d’y répondre en l’intégrant dans son plan.

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici

Le patient, citoyen, acteur du système de soins et de santé publique.

Annie Morin (Collectif Inter associatif sur la Santé LR)

Selon les circonstances, nous sommes tous patients, usagers ou citoyens. Nous devons alors concilier des logiques qui conditionnent nos comportements. Sont présentées les interrogations auxquelles nous devons faire face.

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici

Le pharmacien, professionnel de santé et du médicament. Comment intègre-t-il cette problématique ?

Olivier Mathieu (Responsable du laboratoire de pharmacologie et toxicologie CHU Montpellier, UMR Hydrosciences)

Bien plus qu'un simple dispensateur de médicaments, le rôle du pharmacien s'étend des essais cliniques à la pharmacovigilance, cette dernière étape intégrant le rejet des médicaments par les patients. Ainsi, la maîtrise du risque environnemental relève clairement de sa responsabilité.

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici

Comment intégrer cette problématique dans l'exercice des professions de santé (médecine) ?

Dr Jean-Paul Ortiz (CSMF)

Le monde des professionnels de santé étant extrêmement complexe, plusieurs pistes doivent être envisagées pour sensibiliser les médecins à intégrer la dimension environnementale dans leurs prescriptions.

Lire la synthèse de la présentation ici

Visionner la présentation ici


Communications affichées de la session 1

Effets d’une exposition en mésocosme au diclofénac sur les capacités de défense des poissons et des bivalves. 

Bado-Nilles A., Beaudouin R., Betoulle S., Joachim S., Geffard A., Pery A., Porcher J.-M., Sanchez W.
Cette étude en condition confinée et contrôlée s’intéresse aux effets du diclofénac, une molécule de la liste des substances prioritaires de la Directive Cadre sur l’Eau, sur la structure des populations d’un poisson, l’épinoche, et d’un bivalve, la moule zébrée par une approche immunitaire.

Voir le poster ici

Behavioral and cerebral changes occur in cuttlefish with perinatal exposure to antidepressants

Bellanger C., Di Poi C., Bidel F., Jozet C., Dickel L., Boulouard M., Darmaillacq A.-S.

L’impact de deux antidépresseurs présents dans la Baie de Seine, la fluoxétine et la venlafaxine, est étudié au
niveau du développement du système nerveux central de la seiche et sur son comportement.

Voir le poster ici

Résidus de médicaments dans l’eau : analyses quantitatives ciblées ou screening chimique, quelle stratégie privilégier ?

Barritaud L., Boireau V., Brillant D., Mivelaz P., Ingrand V., Sourisseau S.
Des techniques analytiques ciblées ou multi-résidus sont comparées afin de déterminer la stratégie à privilégier. Il en ressort que si l’objectif de l’étude joue un rôle, les résultats sont optimisés par la complémentarité des deux techniques.

Voir le poster ici

Comparaison de la toxicité d’effluents d’hôpitaux et de mélanges de médicaments sur divers organismes aquatiques

Geret F., Bonnafe E., Budzinski H., Cachot J., Chiffre A., François A., Geffard O., Landi L., Marty P., Pedelluc J., Sroda S.
Les effets de plusieurs médicaments représentant une importante diversité de molécules présents à des concentrations différentes dans les effluents d’une station de traitement d’eaux usées couplée à un hôpital psychiatrique ont été évalués sur des organismes aquatiques (planaires, mollusques, gammares et poissons). L’étude met en évidence des effets toxiques de ces molécules détectées sur l’oogénèse et/ou l’embryogénèse des espèces.

Voir le poster ici

Devenir des résidus médicamenteux dans l’environnement - Une approche multi-échelle

Guillon E., Sayen S.

L’approche utilisée au niveau du laboratoire est développée dans l’objectif de suivre le devenir de résidus de
médicaments dans l’environnement au contact d’un sol, d’une boue de station d’épuration et d’un sédiment.
Des techniques de chimie des surfaces puis de spectroscopie permettent d’observer l’interaction entre la
molécule et la surface mais également l’influence de la présence d’autres polluants sur le devenir des
molécules médicamenteuses.

Voir le poster ici

Approche pluridisciplinaire originale d’exploration de l’aquifère karstique du Lez : compartimentation hydrodynamique et résistance des communautés bactériennes aux antibiotiques

Licznar-Fajardo P., Héry M., Masnou A., De Montety V., Leonardi V., Seidel J.-L., Batiot-Guilhe C., Hardy M., Roure C., Almakki A., Jourde H., Jumas-Bilak E.

Le projet a fait appel aux compétences d’hydrogéologues, d’hydrochimistes et de microbiologistes pour étudier
les communautés bactériennes, leur dynamique et les antibiorésistances dans un forage en région karstique au
nord de Montpellier.

Voir le poster ici

Etude de la toxicité de molécules médicamenteuses de type psychotrope sur le développement embryonnaire de Radix balthica

Mazzitelli J.-Y., Bonnafe E ;, Malgouyres J.-M., Geret

L’impact de l’oxazépam sur le développement embryonnaire d’un gastéropode dulçaquicole, le Radix, a été
caractérisé par une approche transcriptomique en comparant des individus exposés à des individus contrôles.
Des gènes ou des groupes de gènes différentiellement exprimés en présence ou en absence de la molécule ont
été mis en évidence.

Voir le poster ici

Effets transgénérationnels de 2 antidépresseurs (sertraline et venlafaxine) sur les traits de vie de Daphnia magna

Minguez L., Ballandonne C., Rakotomalala C., Dubreule C., Kientz-Bouchart V., Halm-Lemeille M.-P.

Dans cette étude, des daphnies issues de la génération parentale et de la 1ère génération fille ont été exposées à
la sertraline et à la venlafaxine afin de déterminer si les effets de ces antidépresseurs variaient d’une
génération à l’autre puis évaluer leur réversibilité une fois les daphnies filles remises dans un milieu non
contaminé.

Voir le poster ici

Contamination par des substances pharmaceutiques de 3 invertébrés d’eau douce exposés à des rejets urbains : concentrations et variabilité

Berlioz-Barbier A., Faburé J., Buleté A., Vulliet E., Garric J.

L’enjeu de ce travail pluridisciplinaire était d’évaluer l’utilité et la complémentarité de trois modèles
biologiques pour la surveillance des milieux aquatiques, le chironome, le gammare et le potamopyrgus.
Plusieurs campagnes d’exposition ont été menées in situ en amont et en aval d’une station d’épuration et ex
situ dans un laboratoire de terrain. Les résultats des mesures chimiques et des tests biologiques ont montré
des bioaccumulations des substances pharmaceutiques variables en fonction de la saison, de l’espèce et des
conditions d’exposition.

Voir le poster ici

Communications affichées des sessions 2 et 3

Étude de la distribution de molécules pharmaceutiques et leurs métabolites au niveau d’un site côtier impacté par un émissaire en mer.

Arpin-Pont L., Vanhoutte A., Munaron D., Fiandrino A., Hillaire-Buys D., Mathieu O., Chiron S., Boillot C., Martinez Bueno M.-J.,  Piram A., Gomez E.,  Fenet H.

La carbamazépine (antiépileptique) et ses métabolites ont été trouvés en mer, à proximité d’un émissaire en
mer de station d’épuration. L’estimation des concentrations environnementales à partir des quantitiés
consommées a été réalisée avec succès par modélisation.

Voir le poster ici

Médicaments non utilisés : le rôle de CYCLAMED

Moreau-Desfarges T.

Nous exposons l’organisation de CYCLAMED et son bilan. Cette association s’occupe des médicaments non
utilisés en ville.

Voir le poster ici

Études structurales et fonctionnelles de polluants environnementaux en interaction avec les récepteurs des oestrogènes.

Delfosse V., Grimaldi M., Balaguer P., Bourguet W.

Ce travail s’intéresse aux interactions à l’échelle moléculaire entre les récepteurs des oestrogènes  et  et les
perturbateurs endocriniens. Les actions des molécules polluantes sont différentes sur ces récepteurs
hormonaux.

Voir le poster ici

Résidus médicamenteux dans l’environnement : Qu’en est-il en Languedoc-Roussillon?

Estève-Moussion I.

L’une des actions du PRSE LR portait sur cette thématique. Cette mobilisation a eu comme principal intérêt de
faire se rencontrer les acteurs locaux.

Voir le poster ici

Management des effluents aqueux au sein du groupe Sanofi : concilier l’activité industrielle et la préservation de l’environnement.

Jeannin P., Martinez C., Vargas-Rodriguez A., Cruciani P.

Sanofi a installé une plateforme dédiée à l’environnement, la sécurité et l’hygiène en rassemblant dans un
même laboratoire différentes équipes pour évaluer la mesure du danger. Cette mesure est ensuite reprise dans
l’analyse du risque des effluents des stations d’épuration du groupe Sanofi.

Voir le poster ici

Utilisation des médicaments vétérinaires en Europe et risques environnementaux.

Lumaret J.-P., Kadiri N.

Des tests écotoxicologiques sont élaborés pour l’industrie pharmaceutique vétérinaire dans les phases 1 et 2.
Les résultats exposés sont principalement axés sur les antibiotiques au niveau européen. Sur le plan statistique,
les consommations sont différentes selon les pays et les productions animales. Les élevages de porcs et de
volailles consomment essentiellement des antibiotiques et les élevages bovins, des antiparasitaires.

Voir le poster ici

Les indicateurs en santé, la pollution médicamenteuse dans l’eau, au regard de la consommation des médicaments d’une zone géographique, au service d’une politique territoriale responsable.

Perrin-Bidan S.

L’IMS Health produit essentiellement des données de santé qui sont utilisés selon différents aspects. A titre
d’exemples, nous collaborons depuis longtemps avec L’INSERM sur la corrélation entre la consommation de
médicaments et deux pathologies, la gastroentérite et les syndromes grippaux. Nous coopérons dans le cadre
de SIPIBEL. Et enfin, nous avons élaboré un test projet avec l’INVS sur l’incidence de l’eau polluée sur la
gastroentérite.

Voir le poster ici

Systèmes d’information sur les produits pharmaceutiques dans l’environnement (SIP2E)

Roig B., Lallié L.

Ce projet s’est mis en place suite à deux constats : une communication grand public peu rigoureuse et parfois
sensationnelle puis une non-adéquation entre les personnes qui traitent de ces problématiques et les
industriels qui peuvent avoir des solutions à proposer. L’idée était de développer un système d’information
permettant d’une part une communication rationnelle et objective, d’autre part, de mettre en évidence les
actions en cours sur cette problématique et favoriser les bonnes pratiques.

Voir le poster ici

Quels outils utiliser pour quantifier la biodégradation des contaminants émergents en aval des stations d’épuration?

Souchier M., Benali-Raclot D., Benanou D., Boireau V., Gomez E., Ingrand V., Casellas C., Chiron S.

Ce poster a pour volonté d’essayer de répondre à une problématique de terrain : appréhender le devenir de
contaminants dans l’environnement. Aujourd’hui, les techniques disponibles permettent de calculer une
atténuation globale mais on n’arrive pas à distinguer les différents mécanismes qui en sont responsabls tels
que l’absorption ou la biodégradation. Nous présentons trois outils moléculaires complémentaires spécifiques
de la biodégradation. Ces outils ont pour objectif de quantifier ce mécanisme in situ en aval des stations
d’épuration.

Voir le poster ici


Atelier : Quelles questions la recherche doit-elle résoudre pour diminuer les risques pour les écosystèmes, la population et les stratégies de développement de nouvelles molécules ?

Modérateur : Eric Vindimian (CGEDD, Autorité Environnementale)

Lire la synthèse ici

Atelier : Le bon usage du médicament.

Modérateur : Jean-Christophe Bligny (SANOFI)

Lire la synthèse ici


Session 4 :  Comment intégrer les leviers potentiels dans les politiques publiques ? Identifier les indicateurs pertinents, identifier les données susceptibles d'être intégrées dans les politiques publiques.

Modérateur: Ghislain de Marsily (Académie des Sciences) avec la participation de Robert Barouki (INSERM, UMR 1124 Toxicologie, Pharmacologie et Signalisation cellulaire), Laurent Bontoux (Senior Policy analyst, European Commission, Brussels, Belgium), Nathalie Franques (Ministère chargé de la santé), Yves Levi (UMR 8079 Écologie, Systématique et Évolution, Université Paris Sud), Vérane Rey (Ministère chargé de l’écologie, Pierre-François Staub (ONEMA) et des modérateurs des ateliers.

Lire la synthèse ici

 

 


Les remerciements

Le comité d'organisation et le comité scientifique d'Effervescence 2014 tiennent à remercier les participants et conférenciers, les acteurs institutionnels et privés qui ont fait le succès de cet événement.

Sont remerciés particulièrement : 

SANOFI, VEOLIA, Hydrosciences Montpellier, la Chaire Contaminants émergents, IM2E, l’Université de Montpellier, La Région Languedoc-Roussillon, Montpellier Agglomération et le Pôle de compétitivité Eau du Languedoc-Roussillon.

Le comité local d’organisation : Mireille Faure, Abdelkader Znidah, Catherine Marchand, Sandra Ardoin-Bardin, Nicolas Dos Santos et les étudiants M2 Eau, parcours Contaminants, Eau, Santé.

Le comité de rédaction des synthèses : les étudiants M2 Ingénierie de la santé, parcours Management de Projet en Environnement Santé (D. Dyenaba, M. Philiber, T. Sarip, J. Andréakis, A. Younesy, L. Chavarria, N. Abdelhadi et M. Andrianandrasana sous la coordination d’Hélène Petit)

Logos colloque effervescnce 2014

logo effervescence mini

  • Evènement
  • Le 07/07/2015

Diaporama

Inscrivez vous à la Newsletter