Les pôles de compétitivité réformés à l'aune des grandes régions

L'évaluation des pôles de compétitivité en cours devrait aboutir fin juin permettant au gouvernement de décider de l'avenir de cette politique qui fête cette année ses dix ans. A l'occasion de la journée nationale des pôles organisée le 4 mars, Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, a salué la démarche et écarté l'idée de délabellisations. La réforme doit notamment selon lui tenir compte de la réforme territoriale qui a fait des régions les chefs de file du développement économique.

Cette réforme avait été annoncée par le ministre en Conseil des ministres le 4 janvier. Elle sera mise en place à partir de fin juin, après une évaluation qui a démarré mi-février et qui se déroule en deux parties : une évaluation économique de la politique, réalisée par France Stratégie, et dont les premiers résultats ont été présentés le 4 mars et une évaluation individuelle de la performance des pôles, menée jusqu'à fin mai par un consortium, Ernst & Young, Erdyn et Technopolis.

La réforme doit permettre de mettre en cohérence la politique des pôles avec les objectifs de la politique de la Nouvelle France industrielle, notamment l'industrie du futur, et les 9 solutions mises en avant par le gouvernement. L'idée n'est donc pas de délabelliser des pôles, une approche qui pourrait être vécue comme "inutilement complexe et démobilisatrice", selon le ministre, mais plutôt de favoriser les rapprochements. "Il faut identifier les thématiques principales de chacun des pôles et favoriser le rapprochement autour des 9 solutions, a précisé le ministre, cela s'est déjà fait dans certains secteurs comme l'automobile ou les Ecotech, il faut passer en revue les autres secteurs avec toujours en tête l'intérêt général" a souligné Emmanuel Macron.

Le contexte de la nouvelle carte régionale devrait aussi favoriser ces rapprochements. Des initiatives ont déjà été prises dans ce sens. Les six pôles de compétitivité de la nouvelle grande région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine (Alsace BioValley, Fibres-Energivie, Hydreos, IAR, Materalia, Pôle Véhicule du Futur) ont ainsi signé le 25 février 2016 une convention de partenariat pour renforcer leur capacité de collaborations transversales et anticiper les changements prévus dans le cadre de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République du 7 août 2015 (NOTRe), de la réforme de la Nouvelle France industrielle et de l'industrie du futur.

 

Alors que les pôles de compétitivité doivent être réformés d'ici juin 2016, France Stratégie publie une note qui souligne leur efficacité pour booster les dépenses de R&D des PME.

L'efficacité des pôles de compétitivité créés en 2005 est-elle à la hauteur de l'argent public dépensé pour ces structures? Si l'on en croit les résultats provisoires de travaux publiés par France Stratégie ce 4 mars, il existe bien un effet de levier des aides publiques octroyées dans leur cadre. 

"Lorsqu'une entreprise reçoit en moyenne 103 000 euros d'aides publiques en 2012, elle accroît ses propres dépenses de recherche de 474 000 euros la même année, détaille l'organisme chargé d'évaluer les politiques publiques. Au total, les entreprises des pôles consacrent en moyenne 691 000 euros de plus à leurs activités de R&D en 2012 que les entreprises restées hors des pôles", indiquent les auteurs.

 

Des effets qui varient selon la taille de l'entreprise

L'effet positif des pôles sur l'auto-financement de la R&D se serait fait sentir très tôt pour les PME (dès 2007/2008), un peu plus tard pour les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les grands groupes, mais il aurait alors été plus élevé (hausse de 47% de l'autofinancement annuel moyen de la R&D, contre 38% dans les PME).

L'embauche de personnel de R&D serait également plus importante dans les sociétés appartenant à des pôles, et le nombre de brevets déposés plus grand. Les auteurs de l'étude précisent que la méthodologie d'évaluation utilisée par France Stratégie est censée gommer les "biais dû aux différences de caractéristiques observables entre les entreprises appartenant aux pôles" et les autres.

 

Pour plus d'informations

localtis.info et l'express-l'entreprise

 

Sources:

http://www.localtis.info

http://lentreprise.lexpress.fr

  • News
  • Le 10/03/2016

Inscrivez vous à la Newsletter