Pourquoi solliciter le Pôle EAU ?

La force des pôles de compétitivité tient à leur capacité d'être innovants sur les marchés qui les concernent. Elle s'exprime au travers de la mise en opération d'un flux régulier de projets à valeur économique ajoutée dans le cadre de leurs axes stratégiques. Ces projets devant produire à court terme des produits/services innovants créateurs de richesses et d’emplois.

La force du Pôle EAU doit être également d'organiser une filière académique et industrielle, partagée par les trois régions de la façade méditerranéenne française, largement ouverte vers le sud et vers le monde.

Elle doit aussi résider dans le partenariat avec les autres pôles dédiés aux technologies des services et de l'environnement, spécialement les deux autres pôles de l'eau, DREAM et HYDREOS ou dans des domaines connexes nécessitant des alliances pertinentes (Pôles MER PACA et Bretagne, Cancer Bio-Santé, AGRIMIP, …). 

La réussite du Pôle EAU est le résultat d’une procédure d'échange et de dialogue avec les porteurs de projets et, d'autre part, une stratégie d'évaluation rigoureuse. L'idée maîtresse étant de privilégier la qualité à la quantité. A cette fin, l'évaluation a été conçue comme un dialogue entre quatre interlocuteurs : les porteurs de projets, l'équipe opérationnelle du Pôle, le Conseil d'Administration et le Comité d'Evaluation des Projets.

Le processus de labellisation d’un projet par le Pôle de compétitivité favorise ainsi l’accès aux financements et aux structures d’accompagnement et améliore la visibilité des projets et des partenaires impliqués.

Pour certains type d’appels à projets (FUI - Fonds Unique Interministériel notamment), la labellisation par un Pôle de Compétitivité est un préalable indispensable au dépôt du projet.

Confidentialité des informations

Le Pôle EAU apporte un soin tout particulier à la confidentialité des projets qui lui sont soumis. A tous les stades de la vie du projet (soumission, évaluation, financement, réalisation du projet), l’ensemble des acteurs du Pôle (équipe opérationnelle, membres du Comité d’Evaluation des Projets et membres du CA) sont soumis à des accords de confidentialité.

La procédure mise en place permet au porteur de projet de maîtriser l’information transmise au Pôle en fonction des acteurs mobilisés, de connaître le nom de chacune des personnes qui auront accès au dossier et de récuser un certain nombre d’acteurs si il le souhaite. 

L’ensemble de la procédure de labellisation est standardisée et intégrée au Règlement Intérieur du Pôle EAU     (Article 5).

Attention :
Compte-tenu des missions du Pôle, seuls les projets comportant au moins une entreprise dans leur consortium seront pris en considération.

Inscrivez vous à la Newsletter