Groundwater ARENA

Analyse de la résilience des nouvelles formes d’agricultures irriguées à partir des eaux souterraines au Maghreb

Ce projet de recherche analyse la vulnérabilité et les capacités d’adaptation de la « groundwater economy »* qui représente un système socio-écologique où les dynamiques sociales et biophysiques sont intimement liées.

En effet, la « groundwater economy » combine deux systèmes complexes :

  • Le système aquifère où les processus de recharge et d’écoulement naturels se combinent aux processus anthropiques de prélèvements par forage et de ré-infiltration par irrigation.
  • Le système social où l’économie générée par l’irrigation provient des agriculteurs eux-mêmes suivant leur capacité d’initiative, d’investissement et de gestion.

L’objectif du projet est de développer une approche intégrée pour analyser la vulnérabilité et les capacités d’adaptation de la « groundwater economy » au Maghreb face aux changements environnementaux, économiques et sociaux.

L’utilisation intensive des ressources souterraines a permis le développement d’une économie agricole dynamique et porteuse de richesse, la « groundwater economy ». 

Puisatiers de la région du Saïss © Hassan Quarouch

 


<Porteur du projet>                     Marcel KUPER, UMR G-eau, Cirad – Centre de coopération internationale en
                                                      recherche agronomique pour le développement (34)


<Partenaires recherche Nord>      BRGM (34) – CIRED, CNRS (94) – Clersé, CNRS (59) – Ladyss, CNRS (92) –
                                                          LISODE (34)


<Partenaires recherche Sud>       Maroc : IAV HASSAN II, ENA Meknès, Cap Rural
                                                         Algérie : ENSA Alger, CRSTRA
                                                         Tunisie : INAT

Le Projet Groundwater ARENA s’inscrit dans le réseau de compétences en partenariat SIRMA – Systèmes irrigués au Maghreb (http://www.rcp-sirma.org/). Construction partenariale mise en œuvre depuis 2003, le RCP SIRMA a permit de formaliser un matériau empirique très riche sur les systèmes irrigués et de contribuer aux débats à l’échelle internationale.


<Budget total>                               4 247 k€  


<Co-labellisation>                         DREAM


<Année de labellisation>               2011 


<Axes stratégiques du Pôle>       Axe 1 Identification et mobilisation des ressources
                                                        Axe 2 Gestion concertée des ressources et des usages
                                                        Axe transversal Acteurs et décisions : approches institutionnelles et sociétales

S’inscrit également parfaitement dans les objectifs internationaux du Pôle EAU, en associant des partenaires internationaux.


Capture d’écran 2014-03-11 à 16.18.06

Inscrivez vous à la Newsletter