Neophil

Nouvelles membranes fibres creuses hydrophiles pour la filtration et le recyclage d’eaux résiduaires urbaines

Le projet NEOPHIL a pour objectif la conception d’une nouvelle génération de membranes, fibres creuses hydrophiles, pour la filtration et le recyclage d’eaux résiduaires urbaines. Cette nouvelle génération sera développée à base de polymères résistants, dont le caractère hydrophile permanent est apporté par l’ajout de copolymères à blocs nouveaux adaptés à cette application, ancrés durablement dans la matrice polymère.

Cette nouvelle génération de membranes ainsi que les copolymères à blocs associés, seront produits (production préindustrielle et industrielle) et testés en quantités industrielles dans ce projet : tests sur unité pilote d’une capacité minimale de 20m3/h, soit la taille d’une collectivité d’environ 3000 équivalents habitants en France.

Neophil

Neophil

   

Neophil


<Porteur du projet>                        Polymem (31)


<Partenaires industriels>              Arkema (92) – Veolia Environnement Recherche & Innovation (Centre de
                                                         Recherche Maisons-Laffitte) (78)


<Partenaires recherche>               CNRS, Institut Européen des Membranes (34) – CNRS, Ecole Supérieure de
                                                         Physique et Chimie Industrielles de la ville de Paris (75)


<Budget total>                                 4 140 k€


<Co-financeurs>                              DGCIS / OSEO – Région Midi-Pyrénées


<Chef de file de la labellisation>    Pôle EAU


<Année de labellisation>                 2010 


<Axes stratégiques du Pôle>         Axe 3 Réutilisation des eaux de toutes origines


Capture d’écran 2014-03-12 à 11.14.51

Inscrivez vous à la Newsletter