WETMEM

Dessalement des eaux par distillation membranaire : nouvelles membranes et outils pour le contrôle du mouillage de pores

 

La distillation membranaire est un procédé d'intensification pour une approche plus durable du dessalement d'eau de mer. Le risque majeur de dysfonctionnement de la distillation membranaire est lié au mouillage des pores de la membrane qui représente un verrou au développement d’équipements industriels de cette technologie. Le projet de recherche fondamentale WETMEM a pour objectifs de développer :

  • Un outil original pour caractériser la mouillabilité des pores in situ lors de la filtration ;
  • Des connaissances sur la fabrication de nouvelles membranes adaptées au procédé et sur la mouillabilité de membranes en relation avec les propriétés des eaux, de la structure et du matériau 
membranaire et des conditions opératoires
  • Une modélisation des transferts de matière et de chaleur prenant en compte la localisation de 
l’interface liquide/vapeur.

Le projet permettra également d’élaborer des recommandations pour développer de nouvelles membranes ou procédés prévenant ou gérant le mouillage des membranes lors du dessalement d’eau.

 

 

wetmem PAGE


<Porteur du projet>                      

 Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes Biologiques et des Procédés, INSA de Toulouse (31)


<Partenaires recherche>             

Institut Européen des Membranes (30)

Laboratoire Réactions et Génie des Procédés, ENSIC (54)


<Financement>                       

ANR


<Budget total>                         

1 324 k€


<Co-labellisation>                     

Pôles EAU et  HYDREOS


<Année de labellisation>             

2014


<Axe stratégique du Pôle>         

 Axe 3 - Réutilisation des eaux de toutes origines


logos WETMEM

Inscrivez vous à la Newsletter