Zhart

Zones humides ARTificielles

Le projet ZHART, a pour but de développer et d’industrialiser l’aménagement de zones de rejet végétalisées (ZRV) en sortie de stations d’épuration (STEP) afin qu’elles puissent rendre des services en tant que véritable zone humide artificielle (ZHART) à savoir des garanties de traitement complémentaires sur les micropolluants et la création de biodiversité lié à l’apport d’eau.

La ZHART développée dans ce projet se différencie d’une ZRV car elle est conçue avec des fonctions quantifiables sur trois points : régulation hydraulique, abattement des micropolluants et bénéfice écologique. Elle constitue une véritable étape de finition dans le processus de traitement des eaux usées et pourra aboutir, à terme, à une prise en considération réglementaire au point de rejet dans le milieu naturel de la ZHART. A terme, une des ambitions des partenaires du projet est d’obtenir une éligibilité des ZHART aux financements des organismes de tutelles (Agences de l’eau, conseil généraux...), qui facilitera l’accès aux marchés des collectivités. 

 

Zhart

 


<Porteur du projet>                        Groupe Suez Environnement (78)


<Partenaires industriels>              Lyonnaise des Eaux (75) – Nymphea (30) – Eurofins Scientific

                                                        Environnement (30) – Rive (37) 


<Partenaires recherche>               Université de Tours (37) – UMR CNRS, Laboratoire CITERES

                                                         (Centre Interdisciplinaire CItés, TERritoires, Environnement,

                                                         Sociétés) (37) – LERES (Laboratoire d’Etude et de Recherche en

                                                         Environnement et Santé) (30) – EHESP (Ecole des Hautes Etudes

                                                         en Santé Publique) (30)


< Budget total>                                2 275 k€ 


< Financement>



                            FUI, Oséo, FRI LR, FEDER LR, Conseil Régional du Centre, Conseil Régional du Languedoc Roussillon et l’Agglomération de Tours.




<Chef de file de la labellisation>   DREAM


<Co-labellisation>                           Pôle EAU


<Année de labellisation>               2012


<Axes stratégiques du Pôle>     Axe 2 (Gestion concertée des ressources et des usages)   

                                                      Axe transversal (Acteurs et décisions : approches

                                                      institutionnelles et sociales)


Capture d’écran 2014-03-12 à 15.00.55

logos financeurs

Inscrivez vous à la Newsletter